Un cours avec MicroStrategy au Groupe ESC Clermont, à quoi ça ressemble ? | MicroStrategy
News and Events

Un cours avec MicroStrategy au Groupe ESC Clermont, à quoi ça ressemble ?

Dans le cadre de son Master of Science in Business Intelligence & Analytics, l’ESC Clermont accueille deux fois dans l’année un consultant MicroStrategy. C’est l’occasion pour les étudiants de découvrir et adopter un outil efficace et de qualité.

Entre dataviz et storytelling : saisir la philosophie de la BI et de l’analytique

En mai dernier, Sébastien Douaillat et ses étudiants recevaient Henri Desobry, consultant chez MicroStrategy France, pour une immersion très pratique dans le nouvel univers de Dossier et Library, les grandes nouveautés des versions 10.10 et 10.11 de MicroStrategy. Si Dossier reprend les codes de Visual Insight (Desktop), le groupe BI & Analytics de l’ESC Clermont a toutefois apprécié de recevoir les bases de ces nouvelles possibilités de storytelling collaboratif. Il est d’ailleurs possible à chacun d’eux, en se connectant au Cloud MicroStrategy, d’effectuer l’upgrade de la solution sur leur propre poste de travail.

L’objectif de cette matinée portait sur la réalisation d’une présentation en 10 minutes d’une dataviz supportant un argumentaire, à destination d’un directeur de département. Les étudiants se sont tout particulièrement affairés sur la mise en valeur de l’information et ont observé les différentes visualisations disponibles en fonction du propos (ratio, évolution…). Le camembert 3D a d’ailleurs fait l’objet d’un vaste débat. Sur les conseils avisés d’Henri, les futurs analystes ne devraient plus se l’autoriser, compte tenu de son rendu trompeur !

D’une manière générale, Henri a cherché à attirer l’attention des étudiants sur les erreurs commises couramment, même de bonne foi, dans ce type d’exercices et le risque de confusion ou l’erreur d’interprétation qui pourraient en découler. Le storytelling, comme son nom l’indique, est l’art de raconter une histoire, autrement dit, de redonner du contexte à une information. C’est pourquoi le travail consiste d’abord à s’interroger sur la finalité de sa présentation, sur le message et l’intention que l’on souhaite transmettre.

Commencer en douceur et aller plus loin avec MicroStrategy

Généralement les étudiants, qui ne connaissent que MS Excel, apprécient particulièrement l’univers de MicroStrategy pour sa facilité d’usage. Visualiser des données sur une carte géographique, nettoyer ses données, tout ça se fait en quelques clics et c’est ce qui les séduit. Mais choisir correctement ses visualisations et savoir faire passer le bon message avec des données de qualité est un métier qui exige de l’entraînement. C’est le rôle de l’équipe pédagogique et des intervenants MicroStrategy que de transmettre ces aptitudes aux étudiants du MSc in Business Intelligence & Analytics de l’ESC Clermont.

Au-delà du nettoyage et de l’analyse de données, c’est aussi la capacité à créer de mini applications métiers qui est recherchée, de façon à ce que l’ensemble des collaborateurs intéressés puisse s’en saisir facilement, une fois validées l’application et les données qu’elle utilise. C’est la traduction concrète du principe de la BI pour tous.

C’est typiquement ce qu’un étudiant comme Flip Van Der Merwe, par ailleurs sportif professionnel de haut vol et investisseur dans plusieurs entreprises sud-africaines, a apprécié dans cet enseignement. En mettant en évidence les aspects pratiques et créatifs de l’outil, l’utilisateur saisit alors l’intérêt de la solution et le potentiel qu’elle offre dans n’importe quelle entreprise.

Comments Blog post currently doesn't have any comments.